Caractéristiques d’un bon candidat à la FUE

//Caractéristiques d’un bon candidat à la FUE
 

Caractéristiques d’un bon candidat à la greffe de cheveux par FUE (Follicular Unit Extraction)

Pour moi, Il est important de remplir certains critères majeurs pour la réalisation d’une intervention FUE dans les meilleures conditions.

6 critères majeurs :

1. La densité d’unités folliculaires qui est mesurée dans la zone donneuse avec du matériel bien spécifique. Cette densité rapporte le nombre d’unités folliculaires par cm2 de zone donneuse saine.
Les valeurs sont :

a. < 65 Ufs/cm2 : densité très faible

b. 65 à 75 Ufs/cm2 : densité moyenne

c. 75 à 85 Ufs/cm2 : densité bonne

d. > 85 Ufs/cm2 : densité élevée

2. Le calibre des cheveux :

a. Fin : calibre < 50 microns

b. Moyen : 50 microns < calibre < 60 microns

c. Epais : calibre > 60 microns

Un cheveu épais sera forcément plus couvrant qu’un cheveu fin.

3. Le contraste de couleur entre la peau et le cheveu :

– plus ce contraste sera élévé, plus il faudra augmenter le nombre de greffons à réimplanter
– moins fort sera ce contraste, moins d’unités folliculaires seront nécessaires pour donner un bon résultat

4. La forme du cheveu :

– Raide
– Ondulé
– Frisé
– Bouclé
– Crépus

Un cheveu sera d’autant plus couvrant qu’il sera crépus et il sera d’autant moins couvrant qu’il sera raide tout en passant par des variantes intermédiaires de couverture que sont l’aspect ondulé, frisé ou bouclé.

5. La laxité de la peau de la zone donneuse

D’un point de vue purement technique, une extraction sera plus aisée sur une peau très élastique que sur une peau tendue ou cicatricielle.

6. La surface totale de la zone donneuse

Plus grande sera la surface donneuse saine, plus d’unités folliculaires pourront être prélevées de celle-ci, ce qui permettra une couverture optimale de la zone receveuse.

A l’opposé, moins grande sera cette surface, moins d’unités folliculaires pourront être prélevées avec pour conséquence une limitation et une couverture à minima de la zone receveuse.

Lorsqu’un patient totalise un maximum de bonnes caractéristiques, cela constituera un facteur à très haute valeur prédictive pour la réalisation d’une intervention FUE optimale.

Dans certaines conditions, comme par exemple lorsqu’ est objectivée une miniaturisation de plus de 20% des cheveux examinés dans la zone donneuse, une FUE ne sera pas indiquée dans l’immédiat mais cela ne sera pas un critère absolu d’exclusion. En effet, cela peut être amélioré par un traitement anti-DHT (anti-déhydro-testerone = finastéride ou dutastéride) de 12 mois. Après ce traitement par bloqueurs de la DHT (anti-DHT), une re-évaluation de la qualité des cheveux permettra de basculer ou non vers une intervention FUE selon que le traitement bloqueur améliorera ou pas le calibre des cheveux miniaturisés.

Ces caractéristiques constituent une série d’éléments objectivables uniquement par examen clinique lors d’une consultation physique par le médecin ce qui n’est pas du tout réalisable par photo, vidéo ou autre multimédia moderne.

2018-12-06T15:42:22+02:00