Présentation de la technique FUE (Follicular Unit Extraction)

La greffe de cheveux FUE consiste à enlever les cheveux de la partie « saine » de la région du cuir chevelu appelée zone donneuse. Les cheveux de la zone donneuse sont résistants au dihydrotestostérone (DHT). Ces cheveux sont soigneusement préparés et traités avant d’être délicatement replacés sur votre cuir chevelu dans les zones receveuses. Ces cheveux vont repousser en respectant les différents cycles de repousse des cheveux.

Qu’est-ce qu’une Unité Folliculaire ?

Les unités folliculaires sont par définition des groupes de cheveux contenant un, deux, trois ou quatre cheveux. De manière exceptionnelle et rare, on trouvera des unités folliculaires à 5 cheveux.
Après l’extraction des greffons des zones donneuses, ils sont préparés par nos techniciens avant d’être réimplanter dans les zones receveuses.

Comment la technique FUE est-elle effectuée ?

FUE pour Follicular Unit Extraction

La FUE consiste à prélever directement l’unité folliculaire sur le cuir chevelu après anesthésie locale.

Un punch (bistouri cylindrique de 0,75 à 1,0 mm de diamètre) est utilisé pour « libérer » chaque unité folliculaire de ses attaches sous-cutanées ; l’unité folliculaire est ensuite prélevée en utilisant des micro-forceps.
Les unités folliculaires ainsi prélevées sont alors réimplantées aussi rapidement que possible dans les sites de réimplatation créées de la même manière que pour la technique FUT.

La cicatrice laissée après prélèvement par FUE sera une série de points infra-millimétriques, selon le diamètre du punch utilisé. Ces cicatrices seront pratiquement invisibles à l’œil nu vu leur taille et disposition des unes par rapport aux autres. Effectivement, si ces points sont trop rapprochés, il y aura une confluence de ces points résultant en une cicatrice plus large et par conséquent, visible à l’œil nu. Il est donc important de répartir le prélèvement des unités folliculaires de telle sorte à éviter cette confluence et obtenir cette « micro-cicatrisation » disséminée donc harmonieuse et pratiquement invisible.

Des facteurs autres que le diamètre du punch et la répartition des prélèvements influenceront également la visibilité des cicatrices, ce sera le contraste entre la peau et les cheveux, la texture de la peau qui est variable d’un individu à l’autre et dépend aussi de la fréquence de consommation de tabac, alcool ou autres drogues.

Une pommade cicatrisante permettra également une cicatrisation rapide et harmonieuse. Le retour à une activité normale peut se faire très rapidement dès le 7ème après l’intervention.

Le Dr. Lupanzula, met tout en œuvre, afin que chaque patient soit satisfait du résultat final.

Avantages FUE

  • Zone donneuse (prélevée) indétectable à 10 jours après l’intervention.
  • Petites cicatrices en fonction du punch (0.8 à 0.9 mm) utilisé.
  • Cicatrices non visibles si les cheveux ont plus de 3 millimètres de longueur.
  • Récupération rapide : reprise d’une activité physique ou professionnelle au bout de 7 à 10 jours.

Instructions post-opératoires FUE
Galerie videos

Ils existent différentes méthodes pour effectuer une FUE. Bien que le principe reste le même :

Extraction au punch tenu à la main (manual FUE)

fue-hair-transplant-manual-punch-systemC’est la technique que pratique le Dr Lupanzula. Ce type d’extraction est effectuée à la main durant laquelle le médecin retire chaque unité folliculaire à l’aide du punch. Cela donne comme résultat une coupure circulaire pénétrant entre 3,5 mm et 5 mm dans le tissu dermique supérieur en fonction de la physiologie folliculaire spécifique du patient. Ensuite, le médecin exerce très soigneusement une traction du greffon jusqu’à ce que l’unité folliculaire se libère totalement du tissu sous-cutané. Cela permet au greffon d’être délicatement retiré de la zone donneuse et être placé dans une solution spéciale qui conserve son intégrité physiologique.

Extraction à punch motorisé

fue-hair-transplant-motorized-punch

Elle fait référence à des moteurs portables qui tournent ou oscillent à des vitesses et intensités variées. Certains de ces systèmes FUE à poinçons motorisés sont gérés par une pédale et par le médecin tandis que d’autres ont des systèmes de contrôle séparés qui sont préétablis avant même que la procédure ne débute. L’avantage du punch motorisé est qu’il ne procure aucune fatigue chez le médecin. En effet, l’argument retenu contre le poinçon tenu à la main et qu’au bout de quelques heures d’intervention, le médecin peut ressentir une fatigue au niveau du pouce et de l’index. Cet argument est erroné. Par contre, l’inconvénient du punch motorisé et qu’il enlève la sensation que le médecin pourrait avoir en le faisant de manière tactile. Le système de punch motorisé rote entre 500 et 3000 rpm (révolution par minute). Ceci peut également causer une accumulation de chaleur dû à la friction créée entre le punch et le tissu donneur du patient. Un nombre si élevé rotations par minute peut accumuler très rapidement de la chaleur et mettre en danger la viabilité du greffon. En outre, parce que la plupart des systèmes motorisés tournent librement ils créent un niveau de serrage qui a tendance à excessivement tordre l’unité folliculaire comme une serviette mouillée. Ceci peut également compromettre l’intégrité du greffon et ainsi réduire la croissance globale, la densité et donc la satisfaction du patient.

L’aspirateur FUE

vacuum-assisted-fue-machine Il fait référence aux « machines » FUE qui emploient une série de tubes et de réservoirs conçus pour « aspirer » les unités folliculaires hors du cuir chevelu. On emploie d’abord un punch motorisé mais la baguette est attachée à une base plus large par plusieurs tubes. Le greffon est aspiré à travers les tubes pour arriver dans le bloc de base où se trouve une solution saline qui le conserve. Le système d’aspiration est après inversé et la baguette est utilisée pour faire des incisions, placer les greffons dans le cuir chevelu. Il est dit qu’avec ces systèmes le rendu est meilleur car il y a moins de manipulations à la main des greffons. Cependant, certains aspirateurs peuvent être « agressifs » et causés plus de dégâts à cause de la dessiccation (dessèchement) des greffons par le mouvement rapide de l’air. S’il y a dessèchement ne fût-ce qu’une fraction de seconde, le follicule est « mort » et n’est plus utilisable.

La FUE robotique

robot-fue-hair-transplant Les transplantations FUE robotiques ont commencé à pénétrer le marché et on fait énormément de progrès depuis. Le premier, et actuellement le seul système robotique disponible sur le marché et l’ARTA, qui est encore assez limité car il n’est pas en mesure d’extraire tous les greffons de toutes les surfaces du cuir chevelu, cela implique une interaction continue avec le patient pendant l’intervention. La taille du punch est considérée comme étant plus large que ce qui est nécessaire, en comparant les autres méthodes FUE mentionnées ci-dessus. Ceci ne répond pas aux attentes de la méthode FUE car elle a pour but d’être moins visible en termes de cicatrices. En outre, la FUE robotique est encore à un prix plus élevé que les autres méthodes. A ce jour, ce n’est pas la méthode la plus recommandée.