Les cheveux afro, frisés, ondulés (curly hair) donnent une meilleure couverture que des cheveux droits du type caucasien pour différentes raisons.
Le but premier d’une transplantation capillaire est de créer une illusion d’optique de bonne couverture dans la zone receveuse.
L’aspect de la calvitie est dû à la pénétration de la lumière au travers des cheveux fins existants pour se refléter sur le cuir chevelu. À certains stades, les cheveux ne sont pas totalement absents, ils sont miniaturisés et leur diamètre est très réduit. Les cheveux sont tellement fins que la personne paraît chauve. Nous pouvons dire que le patient n’a pas perdu de la densité mais il a perdu le calibre de ses cheveux.

Je me dois ici de préciser que la notion de densité est une notion difficile à transmettre au patient car le patient veut un maximum de cheveux au cm2. Mais on peut avoir une bonne densité au cm2 et avoir un résultat peu satisfaisant. Tout comme on peut avoir peu de cheveux au cm2, faible densité mais avoir une bonne couverture satisfaisante. Il s’agit du principe du « less is more » de certains anglo-saxons.
Tout dépend ici de différents facteurs que sont la disposition des greffons , le diamètre des greffons, le contraste entre la peau et la chevelure ainsi que la texture du cheveu.

Un exemple facile à imaginer: prenons deux champs A et B d’une superficie de 100m2 chacun. Sur chacun de ces deux champs ont été plantés 100 arbres d’une même hauteur mais de diamètres différents, les arbres A ayant 50 cm de diamètre et les arbres B, 10 cm de diamètre.

Constat : l’espace entre les arbres A est moins important qu’entre les arbres B pourtant nous avons la même densité (100 arbres/100m2).
Par similitude, nous aurons cette même différence en plaçant sur une surface bien déterminée un certain nombre d’ unités folliculaires à 3 cheveux versus le même nombre d’ unités folliculaires (UF) à un cheveu. Pour une même densité, la couverture sera différente car la lumière pénètre plus facilement dans le cas UF à un cheveu alors que dans le cas UF à 3 cheveux, la couverture est meilleure puisque touffue.

Nos cheveux ont une forme cylindrique et pas vraiment circulaire, nous pouvons donc considérer la formule suivante : surface = 2 pi r2 + 2 pi r h.
Lorsque des cheveux se miniaturisent en diminuant de moitié leur diamètre, le volume de la chevelure sera diminué d’un facteur r2 (rayon du cheveu au carré).

Prenons 2 autres champs A et B. Dans ce cas-ci, prenons des arbres ayant les mêmes caractéristiques: même diamètre, même taille, même feuillage. Les arbres A sont disposés en quinconce et les arbres B alignés les uns derrière les autres. Une vue panoramique montrera que le champ A paraît plus touffou que le champ B, alors que nous avons la même densité dans les deux champs.
Nous pouvons appliquer ce même principe aux cheveux. À mêmes caractéristiques, des unités folliculaires donneront un meilleur résultat, une meilleure couverture lorsque disposées en quinconce plutôt qu’alignées en rangées les unes derrière les autres. De plus l’illusion créée est naturelle voire imperceptible alors que cela n’est aucunement naturel et saute à l’oeil quand elles sont alignées en file indienne.

Il sera plus important chez une personne à la peau très blanche avec des cheveux noirs que chez un noir qui a des cheveux noirs. L’illusion qui en résultera sera une meilleure couverture pour le noir que pour le blanc. Ce principe est aussi d’application au sein d’une même race comme chez les caucasiens qui ont des teintes différentes de peau et de cheveux. Les résultats dans la couverture de la chevelure sont aussi différents. Par exemple lors d’une transplantation capillaire chez un blond à la peau très pâle donc ayant peu de contraste, on n’aura pas besoin d’ autant de greffons que chez une personne à la peau mate possédant des cheveux blonds.

Le cheveu varie d’un individu à l’autre, il peut être droit, ondulé ou frisé. Pour des raisons physiques évidentes, à même diamètre, même densité et même disposition, les cheveux frisés donneront une meilleure couverture que les cheveux ondulés qui eux-mêmes donneront une meilleure couverture que les cheveux raides. Tout cela donne une illusion de meilleure densité, ce qui n’est pas le cas.

Ces différents facteurs permettent d’expliquer la différence de résultats entre les races et les différents types de chevelure.